Force Vitale

Les 3 erreurs principales du crudivorisme

Alimentation

manger cru
Le crudivorisme consiste à consommer un maximum voir 100% d'aliments crus
Le crudivorisme fait partie des grands courants de pensée dans le milieu de la santé naturelle holistique. Il apparaît évident qu’un aliment cru conserve l’intégralité de ses micronutriments et enzymes. De plus, les études scientifiques montrent clairement les effets néfastes d’une cuisson longue et intense sur la nourriture. Pourtant, il est possible de se « planter » royalement quand on veut passer à une alimentation « crue ». Voici selon nous, les 3 principales erreurs à éviter quand on veut manger cru.

Le manque de calories

Crudivorisme, végétalisme et sous-alimentation

Un crudivorisme équilibré est tout à fait envisageable selon Robert Masson à condition de garder une plage alimentaire complète. C’est à dire, composée de fruits, légumes, viande, produits laitiers crus et de céréales germées. Mais les gens qui consomment de la viande, du poisson et des œufs crus sont très rares ! Les produits animaux crus sont pourtant d’une richesse nutritionnelle incroyable et permettent d’apporter les micronutriments nécessaires à la vie.
fruit exotique
Les fruits exotiques sont disponibles toute l'année dans nos supermarchés
Et même, une grande partie des personnes pratiquant le crudivorisme sont végétaliens. Je pense que c’est dû à la pensée hygiéniste qui classe les produits animaux comme néfastes. La plage alimentaire est donc très restreinte à des fruits (frais et à coque), légumes, algues et céréales germées. Or, à l’exception des oléagineux, ces catégories d’aliments sont très faibles en calories. Il est donc très courant de voir des « crudivores » perdre du poids notamment pour des raisons de déficit calorique.

L'excès de fruits

« Les fruits, c’est le problème clé du crudivorisme » Jean Huntziger, naturopathe depuis 40 ans.

Une surcharge en sucre

Il faut l’admettre : le goût sucré des fruits est délicieux et peut devenir addictif au même titre que le sucre « industriel ». Beaucoup trop de crudivores pensent qu’on peut manger des fruits sans limite. Rappelons les recommandations de l’OMS qui sont à hauteur de 5% à 10% de sucres des apports énergétiques journaliers. Soit 25g à 50g de sucres pour une personne consommant 2000 kcal/jour. Cela revient à manger 2 à 4 bananes par jour et aucun autre apport de sucre. Tout abus d’aliment contenant du sucre conduit à un taux anormalement élevé de glucose dans le sang. Et de tous les problèmes qui en découlent (diabète, acidose, candida albican, insulino-résistance..).

Métabolisation des acides faibles

Nous ne sommes pas tous égaux devant la consommation de fruits. Le paramètre en question ici est la capacité de métabolisation des acides faibles des fruits. Les personnes à faible capacité d’oxydation vont devoir puiser dans leurs réserves de minéraux pour neutraliser ces acides. Ainsi, une surconsommation de fruits va mener chez ces personnes de nombreux problèmes : déminéralisation, frilosité, fatigue chronique, irritabilité…
Pour comprendre le problème de l’oxydation des acides faibles des fruits

Vouloir manger tout le temps 100% cru

Aussi étrange que cela puisse paraître, une erreur courante observée chez les crudivores est de vouloir manger 100% cru en toute circonstance. Selon le terrain physiologique (faiblesse, toxémie..) et le mode de la vie de la personne (sédentaire, peu actif, environnement..), cela peut poser problème. Notamment l’hiver dans certaines régions où manger cru ne va pas apporter suffisamment de chaleur à l’organisme. Comme le dit très bien le naturopathe Jean Huntziger : « Il est moins toxique de manger cuit en hiver et d’avoir chaud que de manger cru et d’avoir froid ».
Certaines personnes n’ont pas la capacité digestive et passent trop vite à du 100% cru (même en été). Si on va plus vite que la musique et qu’on est dans l’idéologie (« le cru c’est le paradis »), on peut se causer beaucoup de tort. Au final, ce qui compte, c’est de toujours écouter son ressenti, observer les signaux de sa vitalité et changer les choses petit à petit.

Abonnes toi à la newsletter

Un mail hebdomadaire pour mincir en gagnant la santé

les mails privés force vitale
Cliques pour t'abonner
more