Force Vitale

Le régime dissocié est-il bon pour la santé ?

Contribution d’Éric Darche (Naturopathe Hygiéniste)

le régime dissocié est-il bon pour la santé ?
Le régime dissocié est très à la mode en ce moment. Il consiste à séparer la consommation de protéines et lipides des glucides. Beaucoup de gens perdent réellement du poids avec le régime dissocié. Mais, est-il bon pour la santé ? On va tenter d’éclaircir quelques points dans cet article.

Séparation des catégories d'aliments : les écoles de pensées

Shelton et l'optimisation de la digestion
Le grand hygiéniste Shelton avait déjà remarqué en son temps que le fait de séparer les catégories d’aliments permettait d’optimiser la digestion. En effet, les protéines et les glucides ayant des pH de digestion différents, leur digestion se fait d’autant plus rapide que quand elle est dissociée.
Si on souhaite optimiser sa digestion, mieux vaudrait consommer les protéines, les glucides et les lipides séparés. Une digestion optimisée, c’est donc gaspiller moins d’énergie pour celle-ci. Par conséquent, on a plus d’énergie pour l’élimination des déchets par exemple ce qui permet une meilleure régénération.
Optimisation de l'assimilation
A l’inverse, Eric Darche nous apprend (vidéo voir ci-dessous – 3’55) qu’un médecin français aurait découvert que le fait de consommer plusieurs classe d’aliments (protéines, glucides et lipides) au cours d’un même repas optimise l’assimilation. En effet, cela serait dû au fait que l’hormone qui est responsable de l’assimilation des nutriments au niveau intra-cellulaire est l’insuline. Un repas qui ne comporte pas d’insuline est donc un repas qui ne permettra pas aux différents nutriments et micronutriments de pénétrer les cellules. Or ce processus est fondamental pour nourrir les cellules.
Si on souhaite optimiser son assimilation, mieux vaut consommer des glucides à chaque prise alimentaire. De cette façon, on « ouvre » les portes des cellules pour que tous les nutriments et surtout les micronutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments..) pénètrent les cellules. Mais quels glucides ? Et en quelle quantité ? C’est encore une autre question.

Le régime dissocié

Le régime dissocié s’inspire donc de la pensée sheltonienne et consiste à ne consommer qu’une catégorie d’aliment par prise alimentaire. Or, d’après la partie précédente, le problème qui apparaît est évident !
Une défavorisation de l'assimilation
Par définition, un régime dissocié va séparer la consommation de glucides (féculents, fruits, céréales, légumineuses..) des lipides et des protéines. Lorsqu’on va consommer des lipides ou des protéines seuls, on aura donc une infime sécrétion d’insuline voir pas du tout. De ce fait, les nutriments qu’on va consommer pendant ce repas ne pénétreront pas les cellules y compris les précieux micro-nutriments.
En fin de compte, on défavorise complètement l’assimilation des nutriments. Le danger ? On mange mais on ne se nourrit pas vraiment. Et comme on ne se nourrit pas, on a tendance à … perdre du poids !
Voilà un des facteurs qui expliquerait pourquoi le régime dissocié « fonctionne » chez tant de personnes pour perdre du poids. Malheureusement, cette perte de poids se fait au détriment de la santé puisque l’assimilation des nutriments est très faible voire nulle (déminéralisation).
Voir l’échange complet en vidéo :
Alors que faire ? Régime dissocié, un peu ou pas du tout ? Quelle école de pensée adopter ?
Comme toujours en santé naturelle holistique, la réponse est individuelle : cela dépend ! Cela dépend de son état de santé actuel, de sa capacité de digestion, de la saison, des impératifs auxquels on doit faire face, de son terrain… etc.
Quand on connaît la règle, on peut décider en pleine conscience.
more